_Le·a pâtissier·e_ - Atchalo © Olivier Asselin

"LE·A PATISSIER·E"

Création 2022

Pièce montée musicale révolutionnaire  //

Durée: 1h15

Public: Dès 10 ans

Prenez un duo de chanteur·euse·s musicien·ne·s comédien·ne·s à point. Ajoutez-y une pâtissière artisane et artiste. Plongez-les au service d'une histoire de tyran·ne despotique et de mets épiques. Saupoudrez de mélodies variées et de rythmes effrénés. Assaisonnez de saveurs révolutionnaires. Humez les parfums de sucre et de poudre qui en émanent.

Laissez frémir, laissez bouillir. Servez chaud et dégustez!

Le duo Atchalo s'agrandit en accueillant au plateau la pâtissière Marion Carisez, dite l'EntARTeuse. Dans ce nouvel opus, le trio vous emmènent en Danélie, société inclusive et distopyque, où sévit l'autoritaire et gourmand·e Luc ou Lucrèce; où la résistance se crie sur les barricades, se chante à travers les murailles et se raconte dans de fabuleuses pâtisseries. Jusqu'au jour où les serveureuses retournent leurs gilets, où les ministres endossent des tabliers de cuisine et où le·a despote décide de manger tous les desserts du monde...

Ecriture et composition : Hélios Quinquis. Interprétation et direction artistique : Hélène Lafont et Hélios Quinquis. Pâtisserie, interprétation, odorama, dessins : Marion Carisez, "l'EntARTeuse". Aide à la dramaturgie et mise en scène : Mélodie Pareau. ​Coaching vocal : Sophie Le Morzadec​, Cédric Rodriguez​. Création et technique lumières : Nicolas Poirier. Son, construction : Adrien Heulin.​ Costumes: Isabelle Pougin.​​ Crédits photos: Olivier Asselin, Pauline Potelle.

 

Production: Pollen Production. Co-production: Centre National de la Musique, Résidence association soutenue par la Région Occitanie: Art'Cade, Ax Animation, Le Cri'Art, Music'al'sol; Conseil général de l'Ariège; SPEDIDAM: ADECC. Soutien: Tiers-Lieu Le Moulin.

"Un dessert, oui! Mais en plat de Résistance."

_Le·a pâtissier·e_ - Atchalo © Olivier Asselin
Gâteau de l'EntARTeuse © Hélène Lafont

PRESSE//

"Dans ce spectacle, tous les sens seront en action, jusqu'à l'odorat! Le public aura fait un voyage sensoriel. (...)

L'idée, c'est de réussir à associer des saveurs et des textures auxquelles on n'aurait pas pensé. De proposer un voyage en une bouchée! Puis, c'est très actuel comme message, sur l’oppression, la tyrannie, ça peut souffler aux gens que la nourriture, l'artisanat, le spectacle, le goût...peuvent aider à ouvrir des possibles."

Interview réalisée pour le Colporteur

Juin 2021